Lafroumie
Claire Leboutet poursuit le rêve dans la matière depuis des années, avec la constance ardente de la passion.

J’ai suivis les nombreuses évolutions du travail de Claire, comme des moments de respiration, toujours fascinée par la volonté de l’artiste d’être authentique et profonde, tout comme la terre. Il y a toujours une identification symbolique forte entre l’artiste et le matériau qu’elle utilise pour créer, un dialogue fait de temps et d’amour inconditionnel, pour ne pas rester étranger l’un à l’autre. Elle a la capacité de faire éclore formes et couleurs presque ancestrales, dans ses envoûtantes brume-fontaine, comme dans ses tomettes artisanales ou encore ses sculptures végétales. Lambeaux d’argile, croûtes oxydés, rayures, déchirures en élégance dans l’absolue, essentiel et unique travail d’art de Claire Leboutet. Benedetta SEGALA Merbok - Malaisie, le 9 février 2016

Sélections de Photographies

Au Grès de la Faïence un parcours libre dans les formes et les couleurs

Article mis en ligne le 23 juin 2017
dernière modification le 24 juin 2017

par Lafroumie
logo imprimer

Atelier de Lafroumie

Mon travail est axé sur une recherche simultanée, de familles et couleurs d’émaux mis au point par une méthode de pas à pas en partant de matières collectées dont il n’existe pas de fiche produit fournisseurs, et une recherche de formes qui prennent un sens et une harmonie à mes yeux.
Je travaille essentiellement le grès dans la masse, à la plaque, colombins et tournage.
Je joue aussi sur les différentes terre pour apporter une autre union et naissance de couleurs par la variation d’apport de fer et autres contenues dans celle-ci.
Je recherche aussi au-delà de l’émail des effets de matières, superposer, créer des variations, et donner du mouvement dans la pause de mes émaux.
Les céramiques sont cuites en deux temps : une première fois en biscuit à 940°C puis après émaillage au gaz en réduction à 1260°C pour le grès. pour la faïence la cuisson du tesson s’effectue à 1040°C, puis les engobes vitrifiées ou les émaux à 980°C et s’il y a une cuisson or dite de 3° feu je cuis aux alentours de 650/670°C
Pendant les 17 ans où j’ai vécu à Marseille, j’ai crée et participer à de multiples associations ;
Cela a développé mon goût de créer des liens et des collaborations comme avec Philippe Davaille ainsi qu’une multitude d’artistes lors d’expositions collectives….


Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • crea_poster.jpg
  • 38 ko / JPEG
  • carreaux_vitrine.png
  • 914.4 ko / PNG
  • coquillage_vegetal.png
  • 568.6 ko / PNG
Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.17